L'histoire du Ciat
Rappel historique
Notre écusson police
Armoiries
Amoiries suite
L'histoire du Ciat
Le cédre + Photos
Photos anciennes
F. divers-recherches
 
L'HISTOIRE DE LA POLICE NATIONALE
et du
COMMISSARIAT DE POLICE DE LIVRY-GARGAN
de 1921 à 2004

Le Commissariat de Police est situé sur la RN 3 à 12 kms au Nord de Paris en direction de Meaux à l'adresse 2 avenue du consul Général Nordling
93190 Livry-Gargan Tél 01.41.70.18.30.

-Jusqu'en 1920 en dehors de la gendarmerie , dont les taches sont multiples, la protection des personnes et des biens était assurée à Livry-Gargan par un Garde Champêtre et 2 appariteurs.

Le commissaire de Police du Raincy moyennant une légère rétribution, venait de temps à autre se mettre à la disposition de la municipalité pour assurer la police municipale.

Le recensement de 1921 ayant permis de constater que la population de Livry-Gargan dépassait 10.000 habitants, le conseil municipal fut mis en demeure de créer un commissariat de police d'ailleurs obligatoire depuis que le nombre d'habitants avait atteint 5000.Il était implanté à l'ancienne Mairie de Livry-Gargan belle demeure bourgeoise, qui comportait à l'origine deux étages, le batiment sera réduit au rez de chaussée l'actuel syndicat d'initiative (photo n°9 dans l'album).

Ce commissariat créé en 1921 fonctionna d'abord sans agent. En 1922 fut créé une brigade de police municipale, composée de 6 hommes y compris un brigadier,cet emploi étant confié à l'un des anciens appariteurs.Le nombre des agents a été ensuite porté à 8 puis 10. L'accroissement de la population, la necessité d'assurer un service de permanence de jour et de nuit, la surveillance de la circulation de plus en plus intense dans la localité ont conduit à augmenter de nouveau l'effectif de la brigade .Porté à 12 le premier décembre 1922.

A cette époque le Maire de Livry-Gargan Monsieur Emile GERARD qui exerça de 1919 à 1945,s'est énergiquement refusé à laisser les fonctionnaires de l'état qui ont succesivement occupé le poste, empiéter sur son autorité.Pour l'avoir tenté plusieurs ont du quitter Livry-Gargan .le Maire a d'ailleurs défendu ses prérogatives à l'occasion, contre l'autorité préfectorale.

Le 27 mars 1930 sous la présidence de Monsieur Emile GERARD Maire de Livry-Gargan expose à l'assemblée que l'extension des services municipaux ,rendu necessaire par l'accroissement de la population ne permet plus de les loger dans des conditions convenables les locaux de la Mairie devenant tout à fait insuffisants, la construction d'un batiment annexe de la Mairie sera édifié sur le terrain acquis de l'union industrielle.

Le 22 novembre 1930 au journal officiel apparaît les travaux de construction d'un batiment comprenant le commissariat de police , la remise des pompes incendie et la recette municipale.

-1935
1 ère femme assistante de Police, 1 er jurée au tribunal de commerce ,Mlle Sylvia OLLIVIER (Nice).

-Loi du 23 avril 1941 .
l'appelation Police Nationale fut donnée à une administration pour la première fois sous le régime de Vichy.Cette loi place les polices municipales sous l'autorité des Préfets au lieu des Maires (sauf pour la police Parisienne déjà sous l'autorité de l'état depuis Colbert et Gabriel Nicolas LA REYNIE)Les structures de la police sont alors chamboulées et ses diverses missions clairement identifiées:Police Judiciaire,Renseignements généraux(RG) et sécurité publique.Le territoire est divisé sur 3 échelles: la région est associée au Préfet de région, le district(un département) au Préfet, la Circonscription au Commissaire.Cette organisation sera conservée par lesIV et V ème république.

-1944
Cette administration est remplacée par la sureté nationale.

-1965
1ère assistante de police à la Brigade des mineurs (Paris).

-Loi du 10 juillet 1966
crée l'actuelle Police nationale incluant la Préfecture de police(créée par la loi du 9 juillet 1964).

-1972
1 ères femmes inspectrices de police.

-1975
1 ères femmes commissaires
Mesdames KERGARAVAT Simone, ABBAL Elizabeth, DESGARDIN hélène,DIEBOT Christine.

-1978
1 ère femme commissaire de police major de promotion Mme MONTEIL Martine.

-1979
1 ère femme gardien de la Paix affectée au commissariat de Livry-Gargan elle s'appelait babette BOUFFIER originaire de Marseille et bien entendu il a fallu retirer les photos coquines des placards.

-1978 arrivée du SAMU
Jusqu'en 1978 le transport des bléssés était assuré par la Police secours ou ambulances; Au début du fonctionement du SAMU, nous avons du gérer l'attente et faire comprendre à la population que la présence du SAMU sur les lieux d'un accident était profitable aux blessés.

-1991 hommage
1 ère femme gardienne de la paix tuée en service Catherine CHOUKROUN 27 ans.

-1995
Nouveau changement de distinction entre la police "dite en tenue" et la police dite "en civil" a disparu.Avec la réforme ont disparu certaines appellations comme inspecteur et officier de paix la police nationale est divisée en corps hiérarchiques chacun d'entre eux étant réparti en trois grades:

le corps de conception et de direction
-Commissaire divisionnaire de police
-Commissaire principal de police
-Commissaire de police

Le corps de commandement et d'encadrement
-Commandant de police
-Capitaine de police
-Lieutenant de police

le corps de maitrise et d'application
-Brigadier major de police
-Brigadier de police
-Gardien de la paix

-1997
Des adjoints de sécurité qui sont des emplois-jeunes sont recrutés pour 5 ans par la police.

-1999
début des travaux d'agrandissement et de rénovation du commissariat .

-2004 Affectation de la première femme Commissaire de Police à Livry-Gargan.
Mme Valérie ZETTOR

policelivrygargan
28/10/04